La boutique étant maintenant fermée. Aucune commande passée sur cette boutique ne sera honorée.

Bienvenue cher oenophile

Votre panier est vide.

Skip to Main Content »

SEPTEMBRE 2010 - AOC CÔTES DU ROUSSILLON- Domaine de Vénus
Télécharger la ficheMois précédent Mois suivant Vignes domaine de Vénus

 

Le Domaine de Vénus est né de la ferveur d’une dizaine d’amis fidèles, œnophiles passionnés et exigeants. Leur pacte d’origine est de constituer patiemment un domaine d’une quinzaine d’hectares grâce à l’achat de pièces allant de quelques ares à un bloc d’un hectare, et d’ajouts successifs de vignes rares sur un terroir magique, celui du Fenouillèdes, sur les hauteurs de la Vallée de l’Agly.
Aujourd’hui, le domaine compte plus de 40 parcelles toutes de taille et d’exposition différentes ce qui en fait un domaine d’exception de part son originalité et son formidable éclectisme. Sans concession, les fondateurs du Domaine de Vénus ont souhaité assembler sur Saint-Paul-de-Fenouillet, l’un des plus hauts villages d’altitude des Côtes du Roussillon, un domaine représentatif de ce terroir d’exigence où travail et patience sont de mises. Le Credo des associés du Domaine de Vénus tient sûrement une de ses sources d’inspiration d’un mot fameux de Léonard de Vinci … « Le bonheur vient aux hommes là où naissent les Grands Vins » .

L'histoire du domaine

Les principales étapes de la création

Une première phase de création de fin 2002 à mi 2005, acquisition d’un nombre de parcelles permettant d’atteindre une taille critique de 12 hectares.
Parallèlement, décision est prise dès 2003 de réhabiliter 1 hectare 75 de plateau au sommet de l’une de des plus belles parcelles, nettoyée et plantée intégralement en jeune syrah, palissée.

Enfin achat des dernières parcelles en 2006-2007 puis 2007-2008, respectivement de Syrah sur coteau en pente douce pour le rosé 2007 et en Macabeu - Grenache Gris pour répondre au succès indéniable des blancs du Domaine, permettant d’augmenter le volume vendangé à compter du millésime 2008 et au Domaine de Vénus de dépasser les 15 hectares en production le moment venu.

La création du Domaine de Vénus

La première phase de création du Domaine a été marquée par : L’identification d’une cave, louée au sein de la Cave coopérative de Saint-Paul qui a fusionné sur celle d’Estagel, l’embauche progressive d’une équipe opérationnelle:
Nathalie Abet, à la direction de la cave et la gestion courante du Domaine,
Gilles Gavignaud, à la conduite du vignoble. Un second est rattaché à Gilles.

La mise en place d’un contrat avec l’œnologue conseil du Domaine en la personne d’Agnès Piperno (de l’ICV) qui a parfaitement saisi le style de vins que le Domaine souhaite produire dans le plus pur respect du terroir de Saint-Paul. Agnès surveille la conduite de la vigne pour améliorer constamment la sélection parcellaire des assemblages année après année, mais aussi la constitution du parc barriques, et le suivi des élevages dont elle assure les grandes orientations en totale collaboration avec Nathalie Abet. 

Les achats d’équipements du Domaine : pressoir pneumatique, cuves ciments rénovées, barriques d’occasion, de 228 litres bordelaises d’occasion, achetées auprès de Grands Crus Classés de Saint-émilion, ou de 300 et 400, puis 500 litres pour les blancs, toujours d’occasion, en provenance de grands domaines de Loire ou de Bourgogne.

La réunion d’un Club d’Ambassadeurs du Domaine de Vénus

Le Domaine de Vénus présente la caractéristique d'être un vignoble qui réunit un ensemble d’amoureux du vin, unis par cette passion commune et par le l’enthousiasme de la création d’un grand projet.

Le Domaine réunit ainsi 16 Ambassadeurs des métiers de l’édition, de la finance, de l’audit, de l’immobilier, gestionnaires de participations, mais aussi de médecins, artistes, anciens armateurs, ou encore producteurs propriétaires de grands crus dans d’autres régions dont la Bourgogne, Bordeaux ou la Loire …

C’est ainsi que les Ambassadeurs du Domaine de Vénus participent à la conduite de sa production jusqu’à la commercialisation, participants tous aux décisions sur l’orientation de la qualité, des cuvées, du marketing et de constitution du réseau commercial France et Export du Domaine.

L’esprit de Vénus

Le Domaine de Vénus ne veut produire que :
-Ce que la vigne peut raisonnablement livrer, sans vendanges vertes, aux antipodes de ceux qui suivent la mode de « sur extraction » des vins,
-Des vins issus des raisins avant tout et non d’une technologie de vinification qui privilégierait des vins sans racines et sans âme,
-Des vins de fraîcheur que l’altitude sait livrer.  

Le Domaine de Vénus ne veut s’adresser qu’aux :
-Clients particuliers et clubs de particuliers, tous amoureux de qualité, amateurs de vins et sachant apprécier l’effort,
-Restaurants recherchant des vins prêts à boire, distinctifs, pour qui cuisine et vins sont de pesée équivalente,
-Cavistes spécialisés à la recherche du vin expression d’un terroir,
-Importateurs de grandes contrées de consommation de qualité,

Le Domaine de Vénus ne veut proposer à ses clients que :
-Des vins dans le respect du fruit,
-Des vins représentatifs du village de Saint-Paul, en haute vallée de l’Agly,
-Des vins sans fard, pas de barrique neuve, pas de bois quand cela ne représente aucun intérêt ou si cela venait à modifier l’esprit du vin,
-Des vins prêts à boire,
-Des vins abordables

Les caractéristiques du domaine

DE LA VIGNE AU VIN :

Le vignoble

Le Domaine de Vénus est réparti sur tout ce que Saint-Paul-de-Fenouillet peut offrir de diversité.
Les vignes sont plantées entre 300 mètres avec une exposition Ouest en allant sur des coteaux exposés au Nord à environ 500 mètres d’altitude.

Le sol est composé principalement de schistes noirs, d’argiles calcaires épars ainsi que de roches granitiques. Le Domaine de Vénus est avant tout un domaine aérien où le vent souffle plus de 300 jours par an, planté tant sur des coteaux montagneux que sur les collines sombres coincées entre ces deux barres montagneuses caractéristiques de la haute Vallée de l’Agly.

Altitude, vent, et système hydrique étonnants font de cette haute vallée un site paradoxal où vignoble du Sud peut rimer avec fraîcheur et délicatesse.

Le Domaine de Vénus est constitué de vignes dont l’âge va de 2 ans (jeune plante récente en cépage Vermentino et une jeune syrah fructifère pour le rosé) à plus de 90 ans. La dominante est comprise entre 50 et 95 ans.

Travailler sur de vieilles vignes dont les raisins concentrent le meilleur, nécessite de préserver ce patrimoine, en prenant soin de rajeunir parfois les vignes quand cela est nécessaire, pour éviter d’épuiser les ceps. Pour cela, réduire de 4 à 3 le nombre de bras des vignes conduites en gobelet est souvent nécessaire. Là encore, les vignes résistent superbement à cette pratique, et sont dans un très bel état sanitaire, la cicatrisation se passant très bien dans ce micro climat très protecteur.

Les vignes du Domaine de Vénus sont conduites en gobelet pour l’ensemble des cépages à l’exception de la vigne de syrah qui est palissée sur fil de fer.
Nous traitons le moins possible, car compte tenu du vent, la pression des maladies de la vigne est moins sensible que dans d’autres régions ou d’autres endroits de l’appellation.
Les vendanges sont intégralement manuelles.

Vinification et élevage

Le Blanc est élevé « à la Bourguignonne », en grande majorité sur barriques d’occasion (d’au moins 2 millésimes) de 400 litres en moyenne (nous avons aussi quelques pièces de 300 litres et plusieurs pièces de 500 litres pour le millésime 2008).
Le raisin est pressé et le futur vin mis en fûts directement, élevé sans soutirage, pour une période de 6 à 9 mois selon les millésimes. Le bâtonnage est soigneusement dosé.

Nous privilégions un « Vin rOsé », Osé, car issu directement d’une sélection parcellaire dans une région qui travaille essentiellement en « saignée de cuve » de rouge. Le Domaine de Vénus travaille dans l’esprit de produire un rosé pour lui-même !!
Les raisins sont issus de vignes sélectionnées, travaillées en rosé dès le départ, les raisins étant récoltés à maturité, avec un titrage alcoolique contrôlé afin de préserver une fraîcheur certaine, et une bonne acidité, l’ensemble dans le but de produire un vin très frais, clair, robe très tendance « vieux pétale de rose », obtenue en pressurage direct, alcool voulu bas à 12,5 degrés.
Le rOsé est élevé en cuves, et prêt pour une mise en bouteilles début mars.

En ce qui concerne le rouge, après des vendanges manuelles et le raisin égrappé, le vin est élevé en cuves, où il fait sa fermentation alcoolique pendant 15 à 25 jours selon les millésimes, puis sa fermentation « malo-lactique ».
Tout se passe en cuves, pas de barriques … le fruit authentique des vignes de Vénus est recherché !!
La robe de ce vin est profonde, et un passage en carafe mettra tous ses fruits en évidence, ainsi que ses arômes de figue, d’épices et de fruits secs, ses notes de réglisse …