La boutique étant maintenant fermée. Aucune commande passée sur cette boutique ne sera honorée.

Bienvenue cher oenophile

Votre panier est vide.

Skip to Main Content »

Juin 2010 - BEAUJOLAIS AOC MOULIN A VENT / FLEURIE- Château des Moriers
Télécharger la ficheMois précédent Mois suivant

 

La région beaujolais a subi de nombreuses critiques et porte encore les marques de ses ennemis. Confusion entre beaujolais et beaujolais nouveau, vin de comptoir… On aime le pousser vers le bas. Il existe pourtant de grands trésors au pays du Gamay. Les 10 crus en sont les maîtres, chacun avec sa personnalité et ses atouts, pour vous charmer. Au château des Moriers par exemple, le Fleurie et le Moulin-à-vent sont adulés et bien choyés. Dans la région, ils sont déclarés roi et reine du Beaujolais. On aime leur complémentarité et leur caractère bien trempé : entre douceur et robustesse il y en aura pour tous les palais !

L'histoire du domaine

 

Depuis 1850,  la maison familiale du Château des Moriers est passée de la famille Germain à la famille Jocteur Monrozier, par une femme, Marguerite-Marie. Depuis quelques années, ce sont ses enfants - la fratrie Michel, Gilles et Catherine, qui ont repris les rênes. Cette transition fait que le Domaine Monrozier est depuis 2007 devenu le château des Moriers. C’est la marque de la dernière génération qui pousse à cette révolution et ajoute au vin un zeste de modernité et de complexité.

 

 

 

La Nouvelle génération

Les 8 ,75 hectares de Gamay sont à plus de 80% en vieille vigne. Ils ont été cultivés avec amour par des générations de  vignerons et l’œil avisé de la famille sur la production.

Aujourd’hui Gilles Monrozier est dans la vigne et à Paris où il développe la vente. Il a repris le tracteur et le sécateur, accompagné de Jean-Claude Montangeron, vigneron de confiance et caviste, qui depuis plus de 20 ans participe à la transmission du savoir-faire.

Miss Vicky Wine, produit de la dernière génération, est la fille aînée de Gilles. Elle organise des évènements autour du vin à Paris, Lyon, Londres et Madrid.  Du Beaujolais au Bordelais en passant par les vins étrangers, c’est une image détendue et décomplexée du vin qu’elle vous transmet.

En Juin 2010, le Fleurie 2007 Miss Vicky Wine débarque sur Les Mois du Vin et aux Etats-Unis pour une grande première. Affaire à suivre sur www.missvickywine.com. Cheers !
Les caractéristiques du domaine

DE LA VIGNE AU VIN :

o Le Terroir et la vigne
Le domaine est planté avec plus de 80% de vieilles vignes qui se partagent entre coteaux et plaines et apportent ainsi de la complexité aux différents vins.
Le Fleurie coule à flot sur les 8 hectares qui encerclent le château tandis ce que les 0,75 hectares de Moulin-à-Vent, de l’autre côté du ruisseau, se rapprochent du monument historique. On veille à la beauté de la grappe et à la conservation des arômes qui apporteront fleur et fruit.
Sur les terres de Fleurie et du Moulin-à-Vent, les vignes du château des Moriers font partie du micro-climat du même nom : Les Moriers. Plantées sur du granite rose pour le Fleurie et du grès infiltré de filon de manganèse pour le Moulin-à-Vent, il permet aux ceps de Gamay de donner un faible rendement qui apportera le meilleur du raisin. Contrairement aux sols bourguignons sur lequel le Gamay fut planté dans le passé, les terres du Beaujolais permettent une expression optimale de ce cépage.

o La taille en gobelet
Afin de respecter la tradition beaujolaise, la taille des vignes est courte, en gobelets. Cette méthode demande une attention particulière pour chaque pied dont les sarments sont accrochés ensemble à la fin du printemps. Ils sont quatre hommes et femmes l’hiver à se partager le travail et parfois un peu plus pour des week-ends animés au coin du feu ou dans les rangs.



o Les vendanges

Début septembre en général, c’est une troupe de 15 à 20 vendangeurs qui se réunie pour la semaine. L’ambiance est familiale et joviale, et les conversations en anglais et en français sont souvent animées. Logés est restaurés sur place, ce sont des moments inoubliables et des liens forts qui se créent chaque année.
Les années les plus dures nous trions les raisins avec beaucoup de soin. Les journées de vendange sont longues avec une cinquantaine de seaux remplis par jour et par personne… En faisant bien attention de ne pas tasser le raisin pour conserver la grappe intacte, chaque seau est vidé dans un petit jarlot, puis une petite benne qui est ensuite directement déversée dans la cuve.

 

o Vinification
Le mode de vinification est semi-carbonique. C’est le mode traditionnel dans la région, avec des cuvaisons d’environ 10 jours en grappes entières. Les cuves sont grillagées pour maintenir le raisin dans son jus.
Depuis 2006, le domaine se modernise, avec l’achat annuel de nouveau tonneaux pour faire vieillir les vins.
Le Fleurie sera élevé en cuve et en fûts anciens tandis ce que le Moulin-à-Vent, plus robuste, profitera des fûts neufs qu’il supportera très bien.
La petite quantité du Moulin-à-vent en proportionnellement au Fleurie le rend rare et lui donne toute notre attention en cave. Son vieillissement se fait pendant 9 mois en pièce de 400 litres neuves provenant des chênes de la tonnellerie Dargaud & Jaegle : Une grande maison de tonneaux à quelques kilomètres seulement et qui approvisionne le monde entier. Cette proximité permet un rapport privilégié entre le concepteur et le producteur et un alliage parfait avec les vins du château.