La boutique étant maintenant fermée. Aucune commande passée sur cette boutique ne sera honorée.

Bienvenue cher oenophile

Votre panier est vide.

Skip to Main Content »

FÉVRIER 2010 - AOC GAILLAC - Domaine Carcenac
L'histoire du domaine

Depuis plusieurs générations le vin est une histoire de famille au domaine Carcenac. Aujourd’hui Nicole, Joseph et Cédric sont heureux de vous présenter le travail de toutes ces années de tradition, de sélection et de savoir-faire.
La cité de GAILLAC est née en 972, mais le vignoble qui porte son nom fut implanté au premier siècle avant Jésus-Christ par les Romains. Les nombreux vestiges retrouvés sur le site Gaillacois ainsi que les traces d'amphores Montanaises découvertes depuis l'Espagne jusqu'au nord de l'Ecosse, attestent de l'exceptionnelle ancienneté du vignoble.
Ce sont les moines de l'abbaye Saint-Michel de Gaillac qui, au Moyen âge, ont les premiers entrepris d'organiser le vignoble. Depuis, la notoriété du vin de Gaillac n'a cessé de progresser en privilégiant toujours le respect de la qualité, la limitation de la production et l’authenticité. C’est ainsi que l’AOC Gaillac est né, en 1938 pour les blancs, et en 1970 pour les rouges.

Les caractéristiques du domaine

    LE DOMAINE :
    Le Domaine Carcenac, est situé en plein cœur de l’appellation Gaillac. Vignoble millénaire, aux nombreux cépages traditionnels et unique qui donne des vins de caractères, et de plaisirs.
    Notre appellation compte environ 3000 hectares répartit sur trois terroirs. Le Domaine Carcenac est aujourd’hui tenu par Joseph, Nicole et leur fils Cédric Carcenac. Domaine familial depuis plus de sept générations, le vin a toujours été une histoire de famille.
    Aujourd’hui, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter le travail de toutes ces années de tradition et de savoir-faire. Nos vins sont le reflet de notre histoire, et allient à la fois typicité et modernité.

     

     

     

    LES TERROIRS :
    Le Domaine s’étant sur 50 hectares, sur trois terroirs géologiquement différents :
    1. Grave
    2. Argilo graveleux
    3. Argilo-calcaire
    Cette caractéristique historique de notre domaine nous permet d’élaborer un grand nombre de vins au style très différents, en mélangeant cépages et terroirs. Le vignoble se situe en plein cœur de l’appellation Gaillac, et plus exactement à Montans, village aux vestiges gallo-romain. Les terrains y sont surtout argilo graveleux et très bien exposés.La douceur océanique et la chaleur méditerranéenne accentuées par le vent d’autan, assurent une bonne maturité de nos raisins.

    Les terroirs de gaillac:
    Les coteaux de la rive droite, qui exposés plein sud et protégés par les forêts de la Grésigne et de Sivens, dominent toute la vallée du Tarn. Les sols sont principalement des sols argilo-calcaires profonds . Les terrasses de la rive gauche courent le long des rives du Tarn et s'étendent autour des cités de Técou, Cadalen et Lagrave. Les terrains sont surtout graveleux et bien exposés. D'une altitude relativement modeste, la vigne peut exprimer tout son potentiel à travers des sols de galets, de graviers, de sable ou de boulbènes. Certains vignerons vous parleront ainsi des Graves de la Rive Gauche comme un terroir de prédilection pour les cépages rouges. Le plateau Cordais (rive droite), de Cahuzac-sur-Vère à la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel, domine la vallée encaissée de la Vère. Ce terroir se caractérise par des sols blancs calcaires et caillouteux.

    DE LA VIGNE AUX VINS:
    Les vendanges se font à la main et par le biais d'une machine, selon le type de produits à réaliser. Le raisin est ensuite acheminé à la cave, à l'aide de bennes. La vendange est ensuite envoyée vers un érafloir, opération consistant à séparer la rafle des baies. Ainsi on évite les goûts herbacés "grossiers". Par la suite, le raisin est foulé et envoyé vers une cuve où débutera la fermentation alcoolique, pendant laquelle le jus libéré lors des différentes étapes précédentes (vendanges mécaniques, éraflage), sera en contact avec les matières solides des raisins, ce qui aura pour conséquence, l'extraction de la couleur et des arômes, pendant la phase de transformation des sucres en alcool La fermentation alcoolique permet de transformer le sucre contenu dans le jus de raisin en alcool. Cette phase va se dérouler à des températures comprises entre 26 et 29°C,pour un vin rouge, maintenues grâce à un système de refroidissement par circulation d'eau réfrigérée dans des drapeaux situés dans les cuves. Elle peut durer de 1 semaine à 15 jours. Durant la phase de fermentation alcoolique, on effectue des remontages, opérations mécaniques qui consistent à amener le moût situé dans la partie inférieure de la cuve, dans la partie supérieure où est situé le chapeau de marc (parties solides du raisin) afin de favoriser l'extraction de la couleur et des arômes contenues essentiellement dans la pellicule du raisin. Les remontages sont effectués deux fois par jour, à l'air en début de fermentation et sans air en fin, par le biais d'une pompe et d'un robot remonteur.

    Les vins blancs doux sont issus de raisins surmûris. Ils sont ramassés avec un degré potentiel an alcool proche de 17,18 % volume d'alcool. Le raisin est pressé puis le jus obtenu est filtré,il est ensuite placé à très basse température. La fermentation commence alors, elle peut durer plusieurs jours.Ceci est du aux basses températures. La difficulté étant de stopper la fermentation pour obtenir un équilibre entre le sucre et l'alcool. Pour cela on refroidit et on filtre le vin afin d'éliminer les levures responsables de la fermentation, et d'empêcher le développement de bactéries qui sont capables de dégrader les sucres et ainsi de favoriser la piqûre lactique.