La boutique étant maintenant fermée. Aucune commande passée sur cette boutique ne sera honorée.

Bienvenue cher oenophile

Votre panier est vide.

Skip to Main Content »

JUILLET 2011 - JURANÇON- CLOS BELLEVUE
Mois précédent Mois suivant Clos Bellevue

 

Clos BellevueConstruit en 1789, le Clos Bellevue a traversé le temps toujours habité et exploité par la famille Muchada.

Située au coeur du Béarn, le pays du bon roi Henri IV, cette propriété est divisée en deux productions, le vin et l'élevage de la blonde d'Aquitaine. Chaque génération a maintenu plusieurs activités. Jean Muchada a étendu la production du Jurançon en augmentant la surface du vignoble et il a réussi à conserver parallèlement son troupeau. Aujourd'hui avec l'installation de son fils Olivier, chacun s'est spécialisé dans un domaine, Jean continue à développer l'élevage et son fils travaille la vigne et la vinification.

La propriété s'étend sur 40 hectares dont 10 hectares de vignes qui se répartissent comme suit :

68% de gros marseng
30% de petit marseng
1% de tannat
1ù de courbu

Aucune cuvée n'est vinifiée à partir d'un assemblage, chaque cépage exprime sa typicité.

L'histoire du Jurançon
Clos Bellevue
Une histoire royale
Le Jurançon est un vignoble noble. Henri IV entre dans l'histoire en 1553, les lèvres frottées d'une gousse d'ail et humectées d'une goutte de Jurançon. Le futur « Bon Roy Henry » savait déjà ce qui était bon...
Produit sur 1000 ha de vignes plantées au flanc des coteaux pentus, le vin de Jurançon puise dans ses souches antiques son histoire royale.

La vigne de Jurançon a été introduite il y a plus de 2000 ans par les romains et c'est à l'époque du Moyen-Age que le mot « juransoo » apparaît.

Au XVème siècle, les plus grands domaines sont aux mains des notables et les vicomtes du Béarn s'installent à Pau en 1460. C'est le début de l'âge d'or du vignoble.

Avec les " Fors de Morlaas " (charte de privilèges éditée en 1220 par le vicomte Guillaume-Raymond de Moncade), on parle de " Mansenc " sur le vignoble de Navarre et c'est en 1538 que le cru de Jurançon et le terme de petit Manseng apparaissent avec Henri d'Albret.

Au XVIème siècle, les princes de Béarn et le parlement de Navarre introduisirent la notion de " cru " suivant la valeur des parcelles. Il s'agit alors de la 1ère tentative de classement en France bien avant tous les autres vignobles afin de préserver l'authenticité des vins de Jurançon.

Le vignoble a ainsi traversé les siècles et les nombreux avatars de l'Histoire récente pour reconquérir ses lettres de noblesse grâce à une dynamique de qualité.

Les caractéristiques du Jurançon

vignes Clos Bellevue
La géographie
Un cadre enchanteur
Proche de Lourdes et Biarritz, blotti dans des combes ensoleillées
qui s'étagent dans un cadre verdoyant, entouré de palmiers, bananiers, des terrasses du château de Pau et de la majestueuse chaîne des Pyrénées, le vignoble du Jurançon c'est le plaisir des yeux avant celui du palais.

Planté au flanc des coteaux pentus face à la spectaculaire chaîne des Pyrénées, le vignoble du Jurançon
(altitude 300 m) s'étale sur une quarantaine de kilomètres et plus de 1000 ha de vignes.

Un climat hétéroclite
Rigueur montagnarde, douceur océanique et chaleur méridionale sont les trois climats qui font du Jurançon un vignoble unique.

- La rigueur montagnarde implique une implantation de la vigne en « hautain » à cause des risques de gelées du printemps.
- La douceur océanique fournit une bonne répartition des pluies qui assurent un développement harmonieux de la vigne.
- La chaleur méridionale, et notamment le bel été indien du Béarn et le vent du sud, le foehn, permet le passerillage (technique de surmaturation pour l'élaboration des grands moelleux).

Les vins du Jurançon, alignés en bandes parallèles et exposés sud ou sud-ouest, sont ainsi influencés par la montagne, le foehn et l’océan. La pluviométrie béarnaise et l’automne tardif favorisent la surmaturation qui caractérise les grands moelleux.
Les vendanges s’échelonnent donc de mi-octobre à mi-novembre, voire mi-décembre pour les vendanges tardives.

 
vignes Clos BellevueUn terroir idéal
Le terroir, précieux et exclusif, souvent très pentu, implique une exploitation de la vigne en terrasses et parfois même en amphithéâtre.
Les sols marins du sud et les sols terriens du nord donnent des vins blancs qui sont aussi bien les compagnons des fruits de mer que du foie gras.

 

APPELLATION “JURANÇON SEC”`vignes Clos Bellevue

Pour bénéficier de l'Appellation d'Origine Contrôlée " Jurançon sec ", les vins doivent provenir de moûts récoltés à bonne maturité et présenter un titre alcoométrique naturel minimum de 11 p. 100.  Ne peut être considéré comme étant à bonne maturité tout lot unitaire de vendange présentant une richesse inférieure à 187 grammes de sucre.

En outre, lorsque l'autorisation d'enrichissement est accordée, les vins ne doivent pas dépasser un titre alcoométrique volume total maximum de 14 p. 100 sous peine de perdre le droit à l'appellation.

Les vins doivent présenter une teneur en sucres résiduels au plus égale à 4 grammes par litre.

APPELLATION "JURANÇON"

Pour bénéficier de l'Appellation d'Origine Contrôlée " Jurançon ", les vins doivent provenir de moûts récoltés à surmaturation et présenter un titre alcoométrique naturel minimum de 12 p.100.

Ne peut être considéré comme étant à bonne maturité tout lot unitaire de vendange présentant une richesse inférieure à 212 grammes de sucre.

Les vins doivent présenter une teneur en sucres résiduels au moins égale à 35 grammes par litre.

 

MODES DE PRODUCTION

vignes Clos Bellevue

Les vignes produisant des vins ayant droit aux Appellations Contrôlées "Jurançon" et " Jurancon sec" doivent être plantées et taillées dans les conditions suivantes :

Mode de plantation
-  la distance entre les ceps, sur le rang, doit être au maximum de 1,30 mètres
- l'intervalle entre les rangs doit être au maximum de 2,80 mètres, cette disposition n'étant pas implicable pour les vignes installées en terrasses

Mode de taille
- seule est autorisée la taille longue, le cep portant deux arcures au maximum et 22 yeux au maximum. En tout état de cause, le nombre d'yeux productifs ou fertiles à l'hectare doit être inférieur à 60000, cette disposition n'étant pas applicable pour les vignes installées en terrasses
- pour les vignes installées sur des terrasses, seule est autorisées la taille longue, le cep portant deux arcures au maximum et 22 yeux au maximum productifs ou fertiles
- la surface de palissage utile doit être au minimum de 5000 m2 par ha, cette disposition n'étant pas applicable pour les vignes installées en terrasses. Il s'agit d'une surface plane développée résultant du produit de la longueur cumulée des rangs par la distance comprise entre le fil porteur (fil inférieur) et le sommet des piquets porte-fils majorée de 20 centimètres

Pour bénéficier de l'Appellation "Jurançon", les vignes doivent provenir de raisins arrivées à surmaturation et récoltés lors d'au moins deux tries successives manuelles.

La vinification doit être conforme aux usages locaux. Les vins ne peuvent être mis en circulation avec l'une ou l'autre appellation sans certificat délivré par l'Institut National des Appellations d'Origine Contrôlée selon les examens analytiques et organoleptiques des vins à Appellation d'Origine Contrôlée.

LES VINS DU MOIS :